mercredi 11 novembre 2015

Une simple lettre d'amour


La réalité n’est que sexuelle ; chaque voiture qui passe, chaque piéton qui se hâte, chaque bijou qui se vend, chaque livre qui se lit en terrasse : tout cela est tourné vers le sexe, consacré à la chair, expliqué par l’orgasme à venir, la jouissance imminente. Il n’est qu’une seule manière de lire le bruit du monde, sa vitesse, ses complications, son permanent brouhaha : chacun est en train de manigancer sa petite affaire pour accéder le plus rapidement possible au plaisir. Incessant ballet des sens – à l’infini….
[ Yann Moix ]


1 commentaire:

Rex a dit…

Je suis de tout cœur avec vous.
Speedorex